L’hygiène intime féminine n’est plus un sujet tabou désormais. De la puberté à la ménopause, la femme se doit de prendre soin de son vagin, cette zone très sensible pour éviter de contracter des infections urinaires ou vaginales. Quelles sont donc les bonnes habitudes à avoir pour une bonne hygiène intime féminine ?

Comment avoir une bonne hygiène intime féminine ?

hygiene feminine

Hygiène intime féminine : que faut-il savoir ?

La flore vaginale est la meilleure protection du vagin contre les infections. Trop de protection ou une mauvaise hygiène peut vous rendre malade. Lorsque votre flore vaginale est attaquée par des microorganismes pathogènes, cela provoque des infections vaginales (vaginose, mycoses vaginales).

Précautions à prendre pour une bonne hygiène intime

Pour avoir une hygiène intime soigneuse, pensez à bien choisir vos toilettes intimes en premier lieu.

  • Laver les zones vulvaires et anales 2 fois par jour
  • Déplisser les grandes et petites lèvres de la vulve pour nettoyer les plis ainsi que le clitoris.
  • Lavez-vous à l’eau chaude après des rapports sexuels protégés ou non. L’utilisation des préservatifs ou de gel lubrifiant est bien, mais mieux vaut diminuer les risques d’infection.
  • Éviter les bains abondants. Il faut noter que les douches abondantes favorisent la croissance des germes pathogènes.
  • Privilégier l’usage de savon doux à pH neutre sans adhésifs chimiques et sans parfums. Soit utiliser le gel de douche Saforelle ou le gel de douche intima
  • Eviter également les savons antiseptiques pour ne pas agresser la flore vaginale
  • Éviter les gangs de toilettes. Une main bien lavée suffit largement
  • Utiliser des produits d’hygiène tels que les gels de douche bio, le gel nettoyant, gel mousse Sugella en cas d’irritations et de démangeaisons
  • Utiliser des sous-vêtements en coton et changer les régulièrement
  • Éviter de porter des sous-vêtements trop serrés, des collants, des strings qui favorisent les frottements
  • Une fois vos sous-vêtements lavés, exposez-les au soleil ou repassez-les à haute température pour tuer les microbes qui résistent au savon liquide.
  • Les sous-vêtements sont individuels. Il est interdit d’échanger les sous-vêtements avec une autre personne.
  • Utiliser des protège-slips, mais éviter de prolonger leur port
  • Stériliser votre coupe menstruelle pour éviter les risques d’infections
  • Les tampons et serviettes hygiéniques ne doivent pas être gardés pendant plus de 4 à 6h
  • Nettoyer les mains après avoir utilisé les toilettes

En cas de pertes blanches abondantes et malodorantes, consultez votre gynécologue. Toutefois, suivez nos recommandations pour prévenir les infections.

Ces informations peuvent aussi vous plaire :

Le guide d'achat de l'hygiène féminine